Leave a comment

Vielä itse kirjoittamisesta, ja lukemisesta

”En France, et singulièrement à Paris, c’est peu de dire qu’on prend la littérature au sérieux. Selon une estimation terrifiante parue, il y a quelques années, dans un certain Guide de l’écrivain, un million de Français se disent ”capables d’écrire un roman” et 300 000 d’entre eux auraient un manuscrit dans le tiroir. — Quand ils n’écrivent pas eux-mêmes des romans (généralement autobiographiques), les Français sont on train de parler de littérature dans les salons.Cela ne leur laisse pas beaucoup de temps pour lire. — On effet, dans ce pays où la littérature est reine, on ne lit pas tellement.”

Näin kanadalainen journalisti ja kirjailija Louis-Bernard Robitaille analysoi ystäviämme ranskalaisia kirjassa ”Ces impossibles Français”.

(Vapaasti lyhennetty ote.)

Vastaa

Sähköpostiosoitettasi ei julkaista.